Les titres de « Maître artisan » et d' « Artisan » sont des titres de qualification gage de valeur pour les consommateurs. Leur attribution atteste à la fois la formation et l'expérience professionnelle qui caractérise le savoir-faire du secteur des métiers. Ils garantissent le savoir-faire et la qualité des produits et des services proposés. Les titres représentent de véritables atouts commerciaux, permettant aux artisans de se démarquer de la concurrence. 

Affichez la Qualité d’Artisan ou le Titre de Maitre Artisan pour :

Renforcer la relation client

Conquérir de nouveaux marchés

Affirmer l'identité d’entreprise artisanale

Valoriser la qualification professionnelle du chef d'entreprise

Promouvoir un savoir-faire

logo_artisan
Ce titre permet aux chefs d’entreprises inscrits au Répertoire des Métiers de valoriser leur activité.

Comment obtenir la qualité d’Artisan ?

La qualité d’artisan est réservée aux personnes physiques ou aux dirigeants de société justifiant soit d’un diplôme (Certificat d’aptitude professionnelle-CAP, Brevet d’études professionnelles-BEP ou titre équivalent) ou d’un titre homologué dans le métier exercé, soit d’une immatriculation au Répertoire des métiers pendant au moins 3 ans.

logo_maitre_artisan
Le titre de Maître Artisan est attribué dans les mêmes conditions prévues aux articles 3 et 4 du décret du 2 Avril 1998 :

  • Par le Président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du département au professionnel titulaire du brevet de maîtrise (BM) dans le métier exercé après deux ans de pratique
  • Par la commission régionale des qualifications :
    • au professionnel titulaire d'un diplôme équivalent au brevet de maîtrise dans le métier exercé. Il doit alors justifier de connaissances en gestion et en psychopédagogie, équivalentes à celles des unités de valeurs correspondantes au brevet de maîtrise ;
    • au professionnel immatriculé au répertoire des métiers depuis au moins dix ans, justifiant d'un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l'artisanat ou de sa participation aux actions de formation.

Différentes formations permettent de travailler dans l’artisanat. Ces diplômes sont souvent très spécialisés dans une activité et plusieurs niveaux de qualification existent. Certains chefs d’entreprises possèdent la Qualité d’Artisan et d’autres le Titre de Maître Artisan, qui permettent de valoriser leur activité.

Des concours, toujours dans la perspective de mettre en valeur des savoir-faire, sont organisés. Ils consistent à déterminer le « Meilleur Ouvrier de France » (MOF) et le « Meilleur Apprenti de France » (MAF).

Le mot « artisan » ou « fabrication artisanale » est protégé et réservé aux détenteurs des titres de l’artisanat.

Le terme « Artisan » (pour des produits ou services vendus par une entreprise) n'est utilisable que lorsque le dirigeant est en possession d'une qualification, citée ci-dessous. 

Titre d'artisan d'art et de maître artisan d'art

Un titre d'artisan existe pour toutes personnes exerçant une activité répertoriée dans la classification des métiers d'art.

Pour obtenir la Qualité d’Artisan d’Art, trois conditions doivent être réunies :

  • Exercer un métier de la liste
  • Être titulaire au moins d'un diplôme de niveau V (CAP) ou équivalent ou justifier de six années d'immatriculation au Répertoire des Métiers dans le métier d'artisanat d'art considéré
  • En faire la demande expressément (nécessité d'une lettre de motivation)

Le Titre de Maître Artisan en Métier d'Art est attribué dans les mêmes conditions que le Titre de Maître Artisan telles que prévues aux articles 3 et 4 du décret du 2 Avril 1998.

  • Par le Président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du département au professionnel titulaire du brevet de maîtrise (BM) dans le métier exercé après deux ans de pratique
  • Par la commission régionale des qualifications :
    • au professionnel titulaire d'un diplôme équivalent au brevet de maîtrise dans le métier exercé. Il doit alors justifier de connaissances en gestion et en psychopédagogie, équivalentes à celles des unités de valeurs correspondantes au brevet de maîtrise ;
    • au professionnel immatriculé au répertoire des métiers depuis au moins dix ans, justifiant d'un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l'artisanat ou de sa participation aux actions de formation.