La validation des acquis de l’expérience est un droit (loi de modernisation sociale du 17/01/2002), un acte officiel de reconnaissance fondé sur les compétences acquises par l’expérience en général, quelque soit le cadre des activités.

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Pour plus d’information : lien sur le site www.vae/gouv.fr 

Pour qui ?

La V.A.E est accessible aux artisans, à leurs conjoints, aux salariés, aux bénévoles et aux demandeurs d'emploi.

Les conditions ?

Vous devez pouvoir justifier d'au moins 1 an, de manière continue ou non,  :

  • d’une activité professionnelle salariée ou non,
  • de bénévolat ou de volontariat,
  • d'inscription sur la liste des sportifs de haut niveau,
  • de responsabilités syndicales,
  • de mandat électoral local ou d'une fonction élective locale.

L'expérience doit être en rapport avec la certification visée. 

Qui contacter ?

Les chambres de métiers et de l’artisanat vous aideront dans cette démarche. Pour connaître les détails du parcours d’obtention de la VAE et les tarifs, veuillez contacter votre CMA.